Si nous remontons un peu le temps, l’Homme utilisait ce que la nature lui donnait pour fabriquer des cosmétiques. Ceux-ci avaient une efficacité plus ou moins contestée et plus ou moins dangereuse pour la santé. Car oui, la nature nous offre bon nombre de produits qui embellissent et soignent notre peau, mais ils ne sont pas tous aussi bons que certains voudraient nous faire croire.

 

La notion de “biologique” a beaucoup évolué au fil des temps. En effet, un cosmétique dit “biologiques” il y a 50 ans équivalait à un produit contenant des ingrédients d’origine animale ou même humaine, comme le placenta ou le liquide amniotique!

Quelques années plus tard, surgit une explosion d’entreprises mettant en avant le côté naturel des produits. Pour cause, les perturbateurs endocriniens. Filtre UV, conservateurs antimicrobiens, ceux-ci sont de plus en plus nombreux et la société crie au scandale. Les emballages cosmétiques se voient donc marquées de mentions.

Le label “bio” ou “eco” est désormais posé sur certains emballages, à condition que celui-ci contienne un pourcentage d’ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique.

Certains ingrédients composants les produits de cosmétiques ont souvent été accusé à tort d’être dangereux pour la santé, tout est une question de quantité:

  • Les parabènes, accusés d’être cancérigènes
  • Les filtres UV, nécessaires à la réalisation des produits de protection solaire
  • L’EDTA, qui évite le dépôt de calcaire sur la peau
  • Et encore bien d’autres composants.

Le cas des huiles essentielles

Ingrédient phare d’un grand nombre de cosmétiques biologiques, les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution. Les HE sont en effet souvent source d’allergènes, et certaines sont même totalement déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants. Quelques huiles essentielles sont incompatibles avec d’autres médicaments ou photo-sensibilisantes.

En conclusion, il faut pouvoir faire la part des choses. Certains cosmétiques considérés comme “bio” peuvent présenter des failles, tout comme des cosmétiques conventionnels peuvent pouvoir totalement remplir leur travail en respectant notre corps et la nature. Il est alors d’usage de détailler la liste des composants de ceux-ci afin d’y trouver son bonheur.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ?

libero luctus Praesent ipsum ultricies leo. porta. consectetur tempus