Ce petit bout de plastique peut au premier abord en refroidir plus d’une, mais il s’avère qu’après les nombreuses rumeurs qui accusaient les serviettes et tampons d’être toxiques pour le corps, la cup menstruelle peut être une solution plus saine, plus écologique et moins coûteuse sur le long terme.

Nombreux sont les avantages à laisser tomber vos anciens moyens de protection contre une cup. Dans un premier temps, la cup est petite et discrète. Elle sera accompagnée d’un petit sac au look girly, beaucoup plus glamour que l’allure d’un tampon ou d’un paquet de serviettes. Elle existe en différentes tailles ce qui permet de s’adapter à tous les fluxs.
Ensuite son prix, une cup coûte entre 20 et 50€, ce qui revient à environ 10 boîtes de protections traditionnelles. Une économie considérable en sachant qu’une cup peut se conserver jusqu’à 10 ans!

Ensuite vous pouvez porter votre coupelle menstruelle jusqu’à 12H d’affilée, et vous ne la sentirez pas, car elle se place un peu plus bas qu’un tampon et est en silicone médical. Sa matière permet également de ne pas irriter et perturber votre PH interne, ce qui garantit un équilibre de votre flore vaginale.
Plus de craintes du Syndrôme du Choc toxique que risquait le port de tampons, le développement de bactéries est limité grâce à la cup qui empêche le sang d’être en contact avec l’air, ce qui aussi limite les odeurs désagréables. La cup est invisible et vous pouvez sans problème faire du sport, dormir avec et même la porter un peu à l’avance de vos règles si vous les sentez arriver.

Quant à l’utilisation, elle est plutôt simple. Il suffit de la plier en “C” et de l’insérer dans le vagin. Certaines femmes y arrivent du premier coup et d’autres demandent un peu d’entrainement mais pas de panique, il faut juste prendre le coup de main. Pour l’enlever, il faut se détendre et se mettre dans une position confortable afin que les muscles n’empêchent pas l’extraction, et appuyer un peu sur la cup afin de créer un appel d’air et faciliter sa sortie. Ensuite il ne reste qu’à la stériliser dans l’eau chaude et la remettre en place. Dernier argument et pas des moindres, elle est écologique. Fini de jeter ses tampons à tout va, la cup s’utilise et se réutilise.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ?

Sed et, pulvinar Nullam leo ultricies Praesent fringilla libero Lorem felis