Les fêtes de fin d’année peuvent être pour ceux qui surveillent leur ligne synonyme de cauchemar, tant les calories sont inévitables pendant les repas. Apéritifs, entrées, plats, desserts et autres gourmandises s’enchaînent et l’évidence est là: ce n’est pas très light. Voici quelques conseils pour limiter les dégâts sans pour autant se priver.

Premièrement, avant de partir à un repas ou une fête, pensez à manger un petit quelque chose. Une pomme, un yaourt avec un thé ou de l’eau, cela bloquera un peu plus votre estomac et évitera le ruade vers le buffet.

Ensuite, ne traînez pas à proximité du buffet. Servez-vous une petite assiette raisonnable que vous dégusterez lentement, afin d’en apprécier les saveurs et de voir la satiété arriver plus rapidement.

Dans votre assiette, la règle d’or: 1/2 part de légumes, 1/4 de protéine, 1/4 d’hydrate de carbone. Pour le reste, évitez de vous resservir ou prenez de plus petites portions.

Trichez! C’est une évidence, les repas de fêtes sont souvent gras. Cependant, il n’est pas difficile d’y remédier un minimum…Enlevez la peau de poulet ou de la dinde, ne pas tartiner son pain ou son plat de beurre, ne pas abuser des sauces. Votre ligne et votre estomac vous remercieront à la fin du repas!

Attention à l’alcool, le vin, la bière, le champagne et autres boissons alcoolisées sont sucrées à souhait. Il est donc préférable d’apprécier un petit verre de champagne, mais sans en abuser et en buvant beaucoup d’eau à côté.

Posez-vous à table pour manger une assiette bien complète et mangez-la en une fois. Il n’y a rien de pire que de picorer toute la soirée. La sensation de faim n’arrêtera pas et les calories s’accumuleront.

Pour finir, évitez de garder les restes du repas, vous en avez déjà bien profité un fois. Et surtout, n’oubliez pas de bouger pendant la soirée! Discutez, dansez, vous penserez à autre chose qu’à manger, après tout, c’est la fête!

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ?

 

Curabitur elementum tristique id tempus Aliquam ut id, dapibus id